Bienvenue au Royal Club Pétanque Limaloise

Modification sur le site en date du : 28/11/2022 à 11:03    Membres du Club :153

Chronique en date du 08/12/2022.



Dans un marché mondial, l’énergie est politique





Les moins jeunes d’entre nous se rappellent certainement du fameux slogan « en France, on n’a pas de pétrole, mais on a des idées ». Lancé en 1976, en pleine flambée des prix de l’or noir, il sert de devise au gouvernement qui souhaite baisser la consommation d’énergie en mettant en place l’heure d’été. Une histoire un peu ancienne qui a néanmoins le mérite de montrer à quel point la question de l’énergie est mondiale. Notre pays, à cause de sa dépendance au pétrole et donc à ceux qui le produisent, a dû prendre une mesure exceptionnelle.

A travers le monde, de nombreux pays importent une grosse partie de l’énergie qu’ils consomment. C’est par exemple le cas de notre voisin espagnol qui ne produit qu’un quart de ses besoins. Dans ce marché global, les nations productrices et exportatrices d’énergie ont à leur disposition un moyen de pression qu’elles peuvent choisir d’utiliser à des fins politiques. Si c’est déjà le cas aujourd’hui, qu’en sera-t-il dans quelques années quand les réserves commenceront à manquer ? Ainsi, certains redoutent que la crise énergétique n’entraîne également une crise politique mondiale.

On ne vous avait pas menti en vous disant que la question était complexe. Et les solutions pour sortir de cette situation de crise énergétique sont loin d’être unanimes. Certains prônent le développement des énergies renouvelables. D’autres sont en faveur du nucléaire, faible émetteur de CO2. Mais comme l’a montré notre consommation à travers l’Histoire, plus nous sommes capables de produire d’énergie, plus nous en consommons. Alors la vraie question ne serait-elle pas, comment consommer moins ?

Magali Casado



Copyright 2018 - 2022 © Royal Club Petanque-Limaloise